PROFIL INSTANTANÉ D'UNE JOURNÉE DES JEUNES AUTOCHTONES SOUS GARDE AU CANADA

Chapitre 3 Provinces de l'Atlantique (suite)

3.3 Données démographiques

Dans les provinces de l'Atlantique, 86 % des jeunes Autochtones sous garde durant la journée du profil instantané étaient de sexe masculin. Le schéma 3.2 et le tableau 3.1 (voir les tableaux à la fin du chapitre) montrent la répartition selon le sexe et l'âge des jeunes Autochtones sous garde le jour du profil instantané [1]. La plus grande proportion de jeunes Autochtones de sexe masculin étaient âgés entre 16 et 17 ans (53 %), venaient ensuite les jeunes âgés entre 14 et 15 ans (32 %) (voir le tableau 3.1). L'âge moyen était de 16 ans.

Schéma 3.2 - Répartition selon l'âge et le sexe des jeunes Autochtones sous garde le jour du profil instantané

Schéma 3.2 - Répartition selon l'âge et le sexe des jeunes Autochtones sous garde le jour du profil instantané
[Description du Schéma 3.2]

Les données concernant les jeunes Autochtones de sexe féminin ont été éliminées en raison du faible nombre (N = 2).
Source : Profil instantané d'une journée des jeunes Autochtones sous garde (2001).
Préparé par la Division de la recherche et de la statistique, Justice Canada.

Quarante-cinq pour cent des jeunes Autochtones sous garde le jour du profil instantané étaient Inuits, alors que 41 % étaient membres des Premières nations ou Autochtones d'Amérique du Nord, et que 14 % étaient des Innus. Parmi les jeunes ayant déclaré faire partie des Premières nations/Autochtones d'Amérique du Nord, 89 % étaient des Indiens inscrits.

Pratiquement tous les jeunes Autochtones parlaient anglais (95 %), alors que 68 % étaient bilingues (p. ex., ils parlaient aussi une langue autochtone, comme le mi'kmaq, le cri, etc.) (voir le tableau 3.1).


[1] La répartition par âge des jeunes de sexe féminin a été éliminée en raison des nombres insuffisants.

Date de modification :