PROFIL INSTANTANÉ D'UNE JOURNÉE DES JEUNES AUTOCHTONES SOUS GARDE AU CANADA

Chapitre 4 - Québec (suite)

4.4 Infraction la plus grave

Le schéma 4.3 et le tableau 4.2 décrivent les infractions les plus graves attribuées aux jeunes Autochtones le jour du profil instantané. Contrairement aux tendances nationales concernant les infractions contre les biens, l'infraction la plus grave des jeunes Autochtones au Québec avait été le plus souvent commise contre la personne. Au Québec, la plus grande proportion de jeunes Autochtones sous garde en milieu ouvert ou en milieu fermé avaient été trouvés coupables d'une infraction contre la personne (67 %), venaient ensuite les infractions contre les biens (33 %). Toutefois, comme il s'agit d'estimations de faible grandeur, les résultats doivent être interprétés avec prudence [1].

Schéma 4.3 - Infraction la plus grave - garde en milieu ouvert ou en milieu fermé

Schéma 4.3 - Infraction la plus grave - garde en milieu ouvert ou en milieu fermé
[Description du Schéma 4.3]

Nota : au Québec, tous les jeunes Autochtones se trouvaient en milieu fermé.
Source : Profil instantané d'une journée des jeunes Autochtones sous garde (2001).
Préparé par la Division de la recherche et de la statistique, Justice Canada.


[1] Comme il s'agit d'estimations de faible grandeur, une analyse selon l'âge, le sexe et du fait qu'il s'agisse d'un milieu ouvert ou fermé n'a pas été effectuée.

Date de modification :