La violence est inacceptable peu importe la culture : Premières Nations et Métis du Canada

« Tu as poursuivi les traditions de l'alcool et la violence
La ville t'a dépouillée de ta culture, tes espoirs et tes rêves
Le mur de la prison continue de te rappeler les cris de ta blonde
C'était l'amour sans doute
Mais la façon que tu l'as fait l'a éteint
Depuis longtemps en toi
Tu aurais dû arrêter le maintien du cycle
Maintenant, le fils que tu as créé a vu ce que tu fais
Et va aussi probablement continuer où tu l'as laissé
Elle voulait tellement te sauver
Elle aurait dû d'abord se sauver
La meilleure chose que tu aurais pu avoir
S'est fragmenté
Mais ne vit pas de regrets
Elle est partie, vas, vis, mais n'oublies pas.

Trop malade pour arrêter le cycle
Enfonce-moi ce clou dans la tête
Vivre parmi le coût de la perte de culture
Certains disent que la morte serait mieux. »

Traduction d'un extrait de la chanson « Too Sick » reproduit avec la permission d'Eekwol

À propos de cette brochure

Cette brochure est destinée aux personnes des Premières Nations et Métis qui souffrent en raison de la violence dans leur vie. Cependant, chaque personne — homme ou femme, jeune ou vieux, Premières Nations ou Métis ou non — qui souffre ou en fait souffrir d'autres est encouragée à obtenir de l'aide.

Dans la présente brochure, les Premières Nations et Métis incluent tous les Autochtones. Une autre publication de la même série est destinée aux Inuits.

Lisez cette brochure :

  • si vous subissez de la violence ou des mauvais traitements à la maison — dans votre relation ou dans votre famille;
  • si vous voulez que votre foyer soit plus heureux et plus sain pour vous et vos enfants;
  • si vous êtes inquiet au sujet d'un membre de votre famille ou de votre collectivité qui subit de la violence ou des mauvais traitements à la maison.

Cette brochure vous aidera à comprendre :

  • la dynamique des mauvais traitements et de la violence familiale;
  • que la violence et les mauvais traitements ne font pas partie de la culture des Premières Nations et Métis.

Si vous connaissez quelqu'un qui souffre, vous pouvez lui dire qu'il n'est pas seul... et vous pouvez lui montrer cette brochure quand il sera en lieu sûr.

Avertissement :

L'information contenue dans la présente brochure ne remplace pas des conseils juridiques. Pour obtenir des conseils juridiques sur votre situation particulière, vous devez consulter un avocat.

Date de modification :