La maltraitance des enfants est inacceptable : Que puis-je faire?

Comment puis-je signaler un cas de maltraitance?

Si on croit qu'un enfant est maltraité, il existe dans toutes les provinces et dans tous les territoires une loi qui oblige à le signaler. Vous pouvez téléphoner à la police ou aux services locaux de protection de l'enfance. Nous avons tous un rôle à jouer pour mettre fin à la maltraitance des enfants. Nous devons être attentifs aux signes qui l'indiquent. Les amis, la famille et les spécialistes doivent tous faire leur part.

Téléphoner à la police

Vous pouvez téléphoner à la police si vous croyez qu'un enfant est maltraité. La police viendra aider. Beaucoup de policiers sont formés pour s'occuper des cas de maltraitance familiale ou conjugale. Quelques-uns ont reçu une formation spéciale pour s'occuper des cas de maltraitance des enfants. Composez le 9-1-1 en cas d'urgence.

La police peut arrêter l'auteur de la maltraitance si elle croit qu'il a enfreint la loi. Il se peut alors que cette personne reste en prison quelques heures avant l'enquête sur le cautionnement*. Il pourrait même y rester plus longtemps si le juge décide que ce serait préférable.

Si vous avez peur pour votre sécurité ou celle d'un enfant, demandez à la police ou aux services aux victimes de vous informer à l'avance quand la personne sera libérée. Assurez-vous que la police sait comment vous joindre.

Pour en savoir plus sur ce que les victimes d'actes criminels doivent savoir sur la justice pénale, consultez le site Internet du gouvernement du Canada sur le sujet, à l'adresse www.lesvictimescomptent.gc.ca.

Contacter le bureau local de protection de l'enfance

Si vous croyez qu'un enfant est maltraité, vous pouvez téléphoner au bureau local de protection de l'enfance. Si vous avez des raisons de croire qu'un enfant est maltraité, le fait de signaler l'incident ne vous causera pas d'ennui, même s'il s'avère que vous n'aviez pas raison.

Date de modification :