Examen du rôle de la médiation pour les aînés dans la prévention de la maltraitance des aînés

Préambule

Le vieillissement de la population du Canada s’accélérera au cours des trois prochaines décennies (Statistique Canada, 2006). Les femmes vivent encore plus longtemps que les hommes, en particulier dans les groupes plus âgés. En 2005, les femmes constituaient 75 % des membres du groupe des « plus de 90 ans », et 75 % des personnes âgées pauvres. À l’heure actuelle, les femmes représentent la majorité des aidants naturels et la majorité des personnes atteintes de déficiences cognitives et de démence. L’amélioration des soins de santé a permis d’accroître l’espérance de vie et la survie des personnes très âgées, qui souffrent souvent de déficits fonctionnels (Statistique Canada, 2006). C’est dans ce contexte que la pratique de la médiation pour les aînés laisse entrevoir sa capacité de réduire la fréquence de la maltraitance et de la négligence envers les aînés dans notre société. Les participants à la médiation pour les aînés disent souvent qu’ils sont surpris de pouvoir tenir des conversations aussi franches avec des membres de leur famille. Un objectif réaliste de la médiation pour les aînés consiste à aider les gens à acquérir la capacité de résoudre ou de prévenir les conflits et, en fin de compte, de créer de meilleures perspectives d’avenir.

Le présent rapport préliminaire vise à communiquer les renseignements disponibles sur le recours à la médiation pour les aînés dans le cas des personnes âgées (à l’extérieur du système de justice pénale) et certains modèles utilisés (ou proposés) au Canada et dans d’autres pays. Le rapport fait état de renseignements provenant du Canada, des États-Unis, de l’Irlande, de la Suisse, de l’Angleterre et de l’Australie. Il porte, en particulier, sur ces sources d’information variées afin de permettre de déterminer quels sont les renseignements disponibles sur le recours à la médiation pour les aînés dans des situations éventuelles de conflits familiaux mettant en cause une personne âgée.

Ces travaux préliminaires montreront comment la médiation pour les aînés peut servir à résoudre de nombreux problèmes liés à l’âge, dont la maltraitance et la négligence dont on soupçonne les aînés d’être victimes. Ils peuvent servir à découvrir l’aggravation d’un conflit et souvent à réduire la possibilité que ce conflit entraîne la maltraitance. Ils permettront de définir, dans les modèles utilisés actuellement ou les modèles suggérés, quelques-unes des questions de formation sur le plan juridique, déontologique et professionnel relatives au recours à la médiation pour les aînés dans des situations de conflits familiaux mettant en cause une personne âgée. Il y a aussi une liste de sources de recherche dans le domaine de la médiation pour les aînés, et des renseignements sur les modèles de médiation actuels utilisés dans les cas de maltraitance et de négligence envers les aînés. Compte tenu du processus de collecte des données dans un délai limité, nous avons envoyé une demande à de nombreux médiateurs pour les aînés de l’Elder Mediation International Network.

La demande visait à obtenir des renseignements, au Canada et dans d’autres pays, sur les divers modèles utilisés pour la médiation pour les aînés, en particulier dans les cas où l’on suppose ou soupçonne expressément la négligence ou la maltraitance. Nous avons entrepris des recherches concernant les idées et les articles qui pourraient montrer comment la médiation relative à des questions liées à l’âge constitue ou pourrait constituer un service précieux pour les familles. Les observations ou les ouvrages portant — à l’intérieur des modèles définis — sur les questions de formation sur les plans juridique, déontologique et professionnel relatives au recours à la médiation pour les aînés étaient bienvenus. La demande visait également à obtenir des observations sur les aspects suivants :

  • points forts et points faibles des modèles;
  • terminologie — termes qui décrivent la pratique de la médiation pour les aînés/médiation concernant les questions liées à l’âge;
  • enjeux et termes qui décrivent la médiation dans les cas de conflits familiaux mettant en cause une personne âgée;
  • le degré de prévalence ou de généralisation de la pratique de la « médiation pour les aînés » — quel que soit le nom ou le terme utilisé pour décrire celle-ci.
Date de modification :